Aux origines de la police scientifique

Alphonse Bertillon, précurseur de la science du crime

under the supervision of Pierre Piazza


Authors: Ilsen About, Jean-Marc Berlière, Bruno Bertherat, Teresa Castro, Emmanuel Filhol,

Mercedes García Ferrari, Diego Galeano, Martine Kaluszynski, Laurent López, Roger Mansuy,

Laurent Mazliak, Yann Philippe, Pierre Piazza, Marc Renneville, Jean-Lucien Sanchez,

Stéphanie Solinas, Stéphanie Sotteau Soualle


384 pages

17x25 cm

publication date: june 2011

ISBN: 9782811105501


published by Karthala


article by Stéphanie Solinas inside:

Comment la photographie a inventé l’identité. Des pouvoirs du portrait.

(How photography invented identity. On powers of portrait.)

































From the late nineteenth century, the police began more systematically to use new techniques and science to make more effective their methods and investigations. Alphonse Bertillon - which will become the first director of the Identité judiciaire department of the Paris Police Prefecture - plays a key role in this process. Aux origines de la police scientifique. Alphonse Bertillon, précurseur de la science du crime. is a book composed of ten thematic chapters which expose and analyze the nature of its capital contributions as in the development of efficient identification of persons in the field of forensic science.




Photographies face/profil, signalements descriptifs, fichiers, expertises, exploitation de marques, de traces et d'indices matériels les plus infimes... A partir de la fin du XIXe siècle, les forces de l'ordre commencent de plus en plus systématiquement à recourir à de nouvelles techniques et à la science afin de rendre plus efficaces leurs méthodes et leurs investigations. Alphonse Bertillon - qui deviendra le premier directeur du service de l'Identité judiciaire de la Préfecture de police de Paris - joue un rôle clef dans ce processus. Dix chapitres thématiques exposent et analysent ici le caractère capital de ses apports tant dans le développement de pratiques rationnelles d'identification des personnes qu'en matière de criminalistique. L'ouvrage éclaire aussi les multiples enjeux auxquels renvoie alors ce basculement décisif de la police vers la voie des applications scientifiques, notamment à travers la mise en valeur d'une riche iconographie composée de plus de cent cinquante documents d'époque originaux.